Famille De Coeur

  • Les enfants de Beit Hanoun vous disent merci

Famille de cœur, c’est qui, c’est quoi ?

Au départ c’est la volonté de quelques personnes de faire quelque chose de concret pour le peuple palestinien, suite aux agressions de l’été 2014.

Famille de Cœur à d’abord existé en tant que collectif,  rattaché à l’Association Fratercité, puis est devenue une association à part entière.

Notre premier objectif, a été le parrainage de famille Palestinienne. En effet, suite aux agressions de 2014 de la Bande de Gaza, par l’armée israélienne, beaucoup de familles se retrouvaient à la rue, sans maison, sans emploi, sans espoir…

C’est plus de 30 familles qui ont été parrainées durant 4 ans, pour un montant de 100 € par mois par famille palestinienne. C’est la somme que nous avions fixé pour que les familles puissent acheter le strict minimum pour se nourrir.

Rapidement, se sont greffés aux parrainages des opérations plus ponctuelles, comme la fourniture de citernes d’eau potable dans les bidonvilles qu’avait créé les agressions israélienne de 2014,  leurs remplissages, la fourniture de batteries électriques, qui a permis  à des centaines de familles vivant dans ces bidonvilles de bénéficier de + 6h d’électricité par jour (ils passaient donc de 4 à 10h par jour) , des dératisations et désinsectisations de ces mêmes bidonvilles, des achats de médicaments, de nourriture, de vêtement, de fournitures scolaires, la création d’un pole informatique dans un centre éducatif, l’aide aux relogements de plusieurs familles (négociation avec les propriétaires, règlement de plusieurs mois de loyer + ameublement du logement). Certaines de ces familles ont ensuite été parrainées afin d’assurer une continuité. Nous avons participé avec l’Union Juive Française pour la Paix à la construction d’un château d’eau de Gaza.

Autant d’actions, que nous avons voulu les plus variées possibles afin d’aider le plus de personne, sur le plus d’aspects possibles également.

Toutes ces actions ont principalement été menées sur la Bande de Gaza, mais nous avons également multiplié les actions avec Shu’fat Camp qui se trouve à Jérusalem. Nous avons participé au financement de plusieurs voyages permettant à des personnes handicapées de sortir du camp. Nous avons organisé la venue d’un groupe de danseuses, qui durant leur séjour en France ont enseigné la Danse Traditionnelle Palestinienne : la Dabké (dabka… selon…). Plusieurs actions ont été menée conjointement avec le « Palestinian Child Center » (sortie, activités au centre). Des parrainages « médicaux » (afin de permettre à des patients de payer leur traitement qu’ils ne pourraient prendre sans notre aide) sont toujours en cours.

Un partenariat avec un opticien en France, nous permet de faire parvenir régulièrement des lunettes de vue au camps de Shu’fat.

Depuis 2018 nous avons diminué le nombre de nos actions. Parce que mener des actions à bien cela prend beaucoup de temps, et que le temps, c’est les bénévoles qui le donnent. Moins de bénévoles, moins de temps, moins d’actions…  Mais nous continuons, à la hauteur du temps que nous pouvons y accorder.

Nous vous souhaitons une bonne visite du site.

Bonne visite 🙂

Parution JO