Chateau d’eau de Khuza’a (Gaza) – Tranche 2 bis terminée

En 2016, L’Union Juive Française pour la Paix avait monté un grand projet : la construction d’un château d’eau, à Gaza, permettant à des familles entières d’irriguer et donc de cultiver leurs terres. Une deuxième tranche, et une tranche 2 bis ont été lancées afin d’étendre la portée d’irrigation du château d’eau. Nous avons eu le plaisir de faire appel à vous pour participer à ces deux tranches. Voici le remerciement en image que nous avons reçu des paysans de Gaza après les travaux de la tranche 2 bis :
Un message en images des paysans de Khuza’a et Abassan (sud-est de la bande de Gaza)
pour remercier l’association française (Mantes la Jolie)
Famille de Coeur
(envoyé le 13 décembre 2018)
Ce 12 décembre, nous avons installé la troisième phase du réseau d’irrigation alimenté par le château d’eau construit dans notre village grâce aux dons du mouvements de solidarité français , relayés par l’Union Juive Française pour la Paix.
Ces nouveaux 1 000 mètres de canalisation, indispensables aux terres proches de la barrières de séparation, ont pu être déployés en très grande partie grâce au don de 2 000 euros que votre association Famille de Cœur nous a fait parvenir.
Pour nous agriculteurs, dont le travail dépend totalement de l’eau, de notre capacité à irriguer nos champs, votre solidarité est un bien infiniment précieux.
Nous installons ici, encouragé par Abu Jamal, mokhtar de Khuza’a, un des points où les
propriétaires de ces champs pourrons se raccorder au réseau alimenté par le château d’eau.
Nos champs jouxtent la barrière de séparation (barrière qui nous coupe depuis un quart de siècle de la majeure partie de nos terre).  En effectuant le travail que nous vous montrons, nous avons essuyé des coups de feu de l’armée israélienne.
Au loin sur l’horizon, à droite de cette photo, vous pouvez apercevoir de grandes machines : les Israéliens préparent le doublement de la barrière par un mur profondément enterré.

Laisser un commentaire