La famille Ahel – Urgent recherchons parrains/marraines à nouveau

La famille Ahel fut la seconde famille à être parrainée par l’association.

Nous avons rencontré le petit Ahmed Ahel en octobre 2014, dans la bande de Ghaza. A Ghaza Ville précisément.

Notre rencontre en images

Nous avons immédiatement décidé de parrainer cette famille. Plusieurs mois ont passés, durant lesquels, notre contact privilégié sur place était malheureusement coincés  à la frontière égyptienne, fermée, l’empêchant de retourner près des siens, et de nos bénéficiaires.

L’argent à continué à être envoyé, en octobre :

En novembre :

En décembre

Puis nous leur avons rendus visite en janvier :

Nous avons alors découvert que le propriétaire leur avait coupé l’eau et l’électricité. En plus de louer un logement insalubre, le loyer est excessif. De plus, mécontent de ne pas obtenir le montant de ce loyer plus qu’exorbitant, il menaçait maintenant de les mettre à la rue. Nabila a négocié avec le propriétaire pour que l’électricité et l’eau soient immédiatement remis en route. Le loyer inclura désormais les charges (au lieu d’être payées en plus du loyer principal). Il n’est plus question d’expulsion.

Mais nous ne pouvions pas nous arrêter la, le montant du parrainage couvre a peine le loyer. Il était hors de question que notre petit héros, Ahmed continue à laver des voitures.

Aussi l’idée du commerce ambulant à germée… fait son bout de chemin, et le projet à pu aboutir. La charrette a été offerte, par une connaissance de Nabila, et la rénovation a été prise en charge par Famille de Cœur. Nous avons également fourni un mois de matériel (café, gobelet, touillette, sucre…).

Le petit commerce ambulant de la famille Ahel en image :

La famille est très heureuse de ce nouveau départ, de tout l’espoir que ça leur donne, du sentiment de joie qui emplit leur cœur de savoir qu’à l’autre bout du monde, des gens ont donné de l’argent pour les aider, eux, petits palestiniens de l’autre bout du monde.

La charrette leur a été remise en février. Le premier retour était positif. La famille avait tiré des revenus de leur commerce. Nous vous donnerons des plus ample nouvelles, le plus rapidement possible.

Laisser un commentaire