Offrir un traitement à un papa diabétique – Jérusalem (Shufat Camp)

Ce n’est pas la première fois que nous vous interpellons afin d’aider la population du Camp de Shufat à Jérusalem. Cette fois,  notre ami, le Docteur Salim Anati nous interpelle sur le cas d’un père de 7 enfants, souffrant de diabète, d’hypertension et de problème cardiaque. En effet, le traitement pour son diabète coute l’équivalent de 40€ par mois, ce qui est énorme pour une famille palestinienne.

Pouvons nous aider ce papa ? Qui souhaiterait s’engager à l’aider mensuellement ? Si vous voulez participer, téléchargez  le document suivant : engagement de soutien. ou cliquez sur faire un don.

4 personnes qui s’engagent à donner 10€ par mois et ce Monsieur aura son traitement mensuel.

À long terme, à défaut de traitement, les diabétiques voient leur état de santé s’aggraver en raison de leur maladie, surtout si le diabète n’est pas bien contrôlé et suivi. En effet, une glycémie élevée de façon chronique endommage peu à peu les nerfs et les vaisseaux sanguins, principalement aux yeux et aux reins. Le diabète peut ainsi être à l’origine de maladies cardiovasculaires, d’une perte de vision irréversible, de douleurs en raison d’atteintes des nerfs ou d’insuffisance rénale.